Sakifo, day 3

IMG_1598sandalessplitsac IMG_1609  plage

Le dernier jour du Sakifo commence ici, à Terre Sainte, avec le Risofé. Risofé, à prendre au pied de la lettre, puisqu’il y a vraiment du riz chauffé (!), servi pendant le concert d’un artiste local, le tout à 9h du matin ! Cette année, c’est Davy Sicard qui fait le service. Je vous conseille fortement… mais pour ma part, je vais zapper puisque j’ai boulot. Le soir, retour à la Ravine blanche pour l’ultime partie du festival, à la tonalité fortement créole. Au programme : beaucoup d’artistes locaux et en tête affiche, les inventeurs du zouk, Kassav. Je soupçonne les organisateurs de vouloir convaincre les Réunionnais que « non, le Sakifo n’est pas qu’un festival pour zoreilles ou bobokréol ! »

Du coup, côté look, c’était la soirée idéal pour ressortir mon turban. Cela fait des années que je ne m’étais pas coiffée de ces écharpes éthiopiennes… Mon brand new teddy a eu droit à un rappel, et aux pieds, mes nouvelles sandales préférées.pecheurs  visagecase

Teddy La Halle – Top Asos – Jean Vila – Sandales New Look – Collier et BO homemadeprofil entierIMG_1642ponton

 

Publicités

Sakifo, day 2

IMG_1752split bis

Sacré rebondissement hier soir à Saint-Pierre ! 19h30, déjà 2 000 personnes sur place : le Sakifo est annulé ! Une 1ère en 11 années de festival pour cause de rafales de vent et de pluie. C’est l’assureur qui va déchanter…

Du coup, les festivaliers espèrent bien se rattraper ce samedi soir. Moi, je n’y serai pas en raison d’un petit changement de programme au boulot. Je vous entendais déjà me dire : « non mais on ne va pas à un festival avec des talons pareils ! » Et moi, je vous aurais répondu : « Oui, mais il y a le off! » Car comme tout les grands festivals, le sakifo fait son off. Des concerts gratuits dans des restos de Saint-Pierre où il est possible de découvrir des artistes programmés au festival pour… une conso ! Bon, après je vous aurais avoué : « en vrai, j’ai mis mes bottes d’hier. » Au final, ni bottes, ni talons vertigineux, ni Sakifo pour moi, mais j’avais shooté mes looks pour les 3 jours de festival en avance (ça m’apprendra à être organisée !) alors je vous en fait profiter. Vous ne pouviez pas manquez ce t-shirt… tellement à propos ! Allez à demain, pour mon fictif Sakifo, day 3 😉

IMG_1744

T-shirt homme qui ne date pas d’aujourd’hui – Jupe Zara – Sandales chez Mizzi (973) – Sac shoppé au marché de Cacao (973) – Bracelets qui m’ont été offerts (Merci!) – Collier H&Msandalescactusmur bois

Sakifo, day 1

Split 1sacBO

La Californie a Coachella… la Réunion a son Sakifo ! Bon, toute proportion gardée, bien sûr… Mais sur ce bout de plage privatisée, dans quelques heures, le plus grand festival de musique de l’île va rassembler plus de 10 000 spectateurs chaque soir pendant un long et beau week-end de musique. Cette année, aucune « tête d’affiche » ne m’a vraiment motivée… Ce n’est pas le cas de pas mal de festivaliers puisque, pour la 1ère fois, une des soirées du festival affiche complet avant même le début des hostilités. La faute à Stromae ! Malgré tout, je me ferai un plaisir d’aller écouter et découvrir d’autres artistes, on finit toujours pas trouver son bonheur au Sakifo.

Comme j’ai décidé de la jouer Coachella péi, la garde-robe va suivre le mouvement ! Salopette sans prise de tête, mais pourtant so 2014, un teddy avec lequel il faut être prête à parer les remarques de ces messieurs qui n’y connaissent rien à la mode 😉 mes fidèles bottes et un ersatz du trapèze de Céline pour féminiser tout ça (il peut bien aller à la plage vu qu’il ne m’a pas coûté un Smic !) Allez, c’est parti pour le Sakifo 2014 ! barrièreIMG_1729corail

Salopette Jennyfer – Body, Bottes et bijou de cheveux Asos – Teddy La Halle – BO chez Alibaba – Bracelets d’un peu partout – Sac Lush Bagbracelets

Endimanchée

IMG_2391IMG_2425IMG_2366

Dimanche, ça rime avec robe blanche, surtout dans ce soleil d’entre-deux saison. Aujourd’hui, j’ai eu envie de prendre l’air. Partir, pas trop loin parce que mon photographe chéri avait rendez vous avec la ligue 1, mais prendre la route et manger un petit cari à emporter dans un petit coin tranquille. Une version carrément improvisée du pique-nique, sport « national-réunionnais » le dimanche. On s’est arrêté à Bois blanc. Parfait, avec ma robe blanche.

Mais dimanche n’a pas toujours eu l’allure d’une pièce en broderie anglaise, dans un décor doré. Dimanche, avant, rimait souvent avec pain sur planche. Difficile la rime, non ? Un peu comme ces dimanches à faire le ménage, les devoirs, et un shampoing interminable. Pas assez poétique : les corvées le dimanche, c’est fini ! Bonne semaine à vous 😉

IMG_2385IMG_2387IMG_2420IMG_2422

Robe Seven senses – Bottes & lunettes Asos – Boucle d’oreille H&M – Manchette Aldo

IMG_2419

Rendez vous sur un pont

image_4 image_10

J’ai voulu faire cette série de photos sur un pont. Un pont, c’est un lien, une façon de garder le contact. Entre ma mamie et moi, il y aura toujours un pont.

Fin juillet, elle nous a quitté. Elle avait 95 ans. J’ai ressentie une immense tristesse, mais pas de souffrance, je crois. On devait s’y préparer, on le savait.

Et puis est venu le moment de ranger, de faire le tri, de se dire à travers quel objet, on pourrait construire ce pont vers elle. J’ai trouvé la réponse dans son armoire.

image_5 image_7 image_6

Je pense que vous aurez deviné les pièces qui viennent de son armoire. Mamie ne portait ni short en cuir, ni boucle d’une seule oreille. Ce sont donc bien le chemisier et le sac qui lui appartenaient 😉

image_3  image_3 image_2

image_2

Chemisier et sac de mamie – Short Mango – Sandales Guess – Bracelets artisanaux

Boucle d’oreille sur Alibaba – Lunettes Marc Jacobs

image_3 image_6

Rolande ❤